Sur quels critères choisir un monument cinéraire?

Les crémations sont très nombreuses en France, et les familles souhaitant conserver les cendres de leurs défunts dans des urnes funéraires sont nombreuses à souhaiter faire réaliser des monuments cinéraires, afin d’en faire des lieux de mémoire et de recueillement. Lors de la commande du monument cinéraire, plusieurs critères doivent être considérés.

Qu’est-ce qu’un monument cinéraire ?

Lors d’un décès, la famille a le choix entre inhumation ou crémation. Dans la plupart des cas, le mode opératoire est décidé à l’avance par le défunt, de son vivant. Selon des statistiques, le nombre de français optant pour la crémation serait en hausse constante, et on compte actuellement près de 450 crémations par jour.

Après une crémation, les cendres du défunt peuvent être soient dispersées en pleine nature, soit conservées dans une urne funéraire. Dans ce dernier cas, il est possible de conserver et d’exposer l’urne dans un monument cinéraire. Ce monument servira alors de lieu de mémoire et de recueillement.

Le monument cinéraire est aussi appelé « cavurne ». Par rapport à un monument funéraire traditionnel, il est de plus petites dimensions. Mais dans certains cas, il est suffisamment grand pour accueillir plusieurs urnes. Suite à la hausse constante des crémations en France, certaines communes ayant plus de 2000 habitants sont maintenant obligées de disposer d’un site cinéraire afin que les familles puissent y déposer les cendres des défunts. Ce type de monument est aussi appelé « Columbarium ». Il est constitué de niches destinées à accueillir les urnes funéraires.

De manière générale, un monument cinéraire est composé d’une pierre tombale et d’une stèle. Tout comme un monument funéraire, il peut être personnalisé, en fonction de la culture, de la personnalité, des croyances ou des passions du défunt. Les prestataires proposent donc la réalisation de monuments entièrement adaptés à la personnalité de la personne décédée. Les familles peuvent également y apposer leurs mots d’adieu.

Les critères à prendre en compte pour le choix d’un monument cinéraire

Lors de l’achat d’un monument cinéraire, les critères de fabrication sont similaires à ceux d’un monument funéraire. Ainsi, lors de la commande, on commence par choisir le matériau avec lequel le monument sera fait. Dans la grande majorité des cas, les gens optent pour le granit, car il est à la fois esthétique et robuste. Ce matériau naturel demeurera donc intact, peu importe les conditions auxquelles il sera soumis.

Le monument cinéraire peut être entièrement personnalisé, afin de répondre aux désirs et aux goûts de tout un chacun. Il est ainsi possible de choisir ou de commander une forme particulière : design sobre et élégant pour un monument classique, en forme de symbole religieux pour les croyants, ou encore une esthétique plus élaborée avec des lignes et des gravures plus travaillées pour un monument prestige, chacun pourra commander le modèle le mieux adapté. La gravure de la stèle peut être elle aussi réalisée en fonction de la personnalité du défunt.

La taille du monument ne doit pas être négligée. S’il est destiné à n’accueillir qu’une seule urne funéraire, alors un monument de petite taille (de dimensions 90/90) devrait amplement suffire. En revanche, s’il s’agit d’un Columbarium, alors il faudra concevoir le monument en fonction du nombre d’urnes funéraires qu’il sera sensé accueillir.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *