Les signes de l’astrologie chinoise

Plus célèbre dans la culture asiatique qu’en occident, l’astrologie chinoise est une discipline qui se base sur l’étude du comportement humain en fonction de la position des astres. Cette manière particulière d’associer la période de naissance à un animal en particulier a été formalisée au XXVIIe siècle avant Jésus Christ, au temps de l’empereur chinois Houang-Ti.

astrologie chinoise

Bouddha, à l’origine des signes chinois

Il existe douze animaux en guise de signes de l’astrologie chinoise. L’histoire de ces signes et de leur ordre de succession remonte au temps de Bouddha. En effet, ce dernier aurait souhaité mieux harmoniser son royaume et convoqua tous les animaux à se joindre à lui pour son projet. Pourtant, les douze animaux dans les signes de l’astrologie chinoise ont été les seuls à avoir répondu à son appel. L’ordre de succession est conforme à leurs arrivées au royaume de Bouddha. Ce dernier a convenu de leur laisser régner pendant un an, tous les douze ans. C’est la raison pour laquelle l’horoscope chinois change en fonction de l’année de naissance.

Les signes du zodiaque chinois

Le Rat est l’animal qui arriva en premier au royaume de Bouddha. Il se caractérise par son imagination fertile qui le conduit parfois à accomplir des choses aussi originales qu’utiles. Cependant, ce côté fantasque peut lui desservir à défaut d’une bonne modération.

De nature calme, mais ambitieux, le Bœuf adore relever les défis. Méticuleux et pointilleux dans tout ce qu’il entreprend, il est parfois submergé par son envie de réussir au point d’oublier de prendre le temps de s’amuser et d’apprécier la vie.

Le Tigre est une âme courageuse qui ne se laisse jamais abattre. Le trop-plein d’énergie qu’il dispose le pousse à aller au-delà des frontières et d’accomplir des choses invraisemblables. Il ne craint pas l’adversité et se montre toujours prêt à tout affronter.

Toujours de bonne humeur, le Lièvre entretient facilement une bonne relation avec les autres. A la fois calme et posé, il utilise cet aspect de son caractère à des fins manipulatrices. Le lièvre maîtrise l’art de se faire passer pour la victime !

Le Serpent justifie d’une personnalité introvertie. Dans son for intérieur, il est un être anxieux et craintif qui est soumis à plusieurs combats internes. Dans la société, le Serpent est solitaire et peu expressif.

La chèvre, quant à elle, se démarque par sa passion du romantique. Imprévisible, elle change d’humeur en un quart de tour. Contrairement au Serpent, la Chèvre a du mal à vivre sans les autres et dans la solitude.

Hyperactif de nature, le Coq adore bouger et voyager. Il possède une vision idéalisée du monde et voit rarement la réalité en face. Un petit coup de réalisme ne lui fera pas du mal !

Le Cochon se caractérise par sa gentillesse hors du commun. Tendre et attentionné, il ne fera pas du mal à une mouche. Cependant, le natif est introverti et préfère rester discret. Le cochon n’aime pas attirer l’attention sur lui. Au contraire, il préfère rester dans son coin et vivre sa vie tranquillement.

Politicien par excellence, le Dragon est doté d’un charisme exemplaire. L’art de conviction semble être inné chez lui. Grâce à sa force de caractère et à sa persévérance, on lui résiste difficilement. Conscient de ce don qu’il possède, le Dragon n’hésite pas à user de cette arme fatale. Son plus grand défaut : son incapacité à se concentrer.

Question loyauté et justesse, aucun autre signe n’arrive à égaler le Cheval. Il aime suivre les règles et faire les choses de la manière la plus formelle possible. Sans doute est-ce la raison pour laquelle il est très à l’aise dans le monde des affaires. Par contre, quand des sentiments entrent en jeu, le Cheval ne sait pas quoi faire.

Le Singe se démarque par sa débrouillardise. Peu importe le guêpier dans lequel il se trouve, il parvient toujours à s’en sortir brillamment. Conscient de cette aptitude, il semble confiant pour son avenir et se montre toujours de bonne humeur. Son défaut majeur : il a tendance à regarder les autres de haut.

Le dernier signe de l’astrologie chinoise : le Chien. Doté d’une fidélité et d’une loyauté à toute épreuve envers ses proches, le Chien demeure fiable en toute circonstance. On peut toujours compter sur lui, il ne fera pas défaut même dans les moments difficiles. Cependant, le Chien adore critiquer tout le monde, mais supporte rarement les reproches.

signes_chinois

Le Yin et le Yang

Dans la culture chinoise, le Yin et le Yang représente les deux parties d’un tout. Ces deux éléments forment un cycle binaire. Ainsi, une année Yin est toujours suivi d’une année Yang. Puisque l’astrologie chinoise change en fonction de l’année de naissance, la partie du cycle à laquelle les signes sont associés ne changent pas. Par exemple, le Yang domine toujours pour le Rat et le Yin pour le cochon.

Les éléments extérieurs

Les signes chinois sont associés à 5 principaux éléments qui sont l’eau, le bois, la terre, le feu et le métal. En fonction de l’année, des associations peuvent se former. C’est la raison pour laquelle, il y a le « Dragon de feu » ou encore le « Cochon de métal ». Ces associations permettent d’apporter plus de précision sur l’interprétation du comportement des natifs des signes.

Ces éléments peuvent être représentés par des couleurs : du bleu foncé ou du noir pour représenter l’eau, le vert pour le bois, le rouge pour le feu, l’orange pour la terre et le blanc pour le métal.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *