Savoir gérer son stress en avion 

La majorité des 20 % de la population française qui a peur en avion arrive à surmonter sa phobie et monte quand même à bord. Toutefois, certaines personnes ne parviennent pas à surmonter leur angoisse et préfèrent choisir d’autres moyens de déplacement. Si vous faites partie de ces dernières, voici comment gérer votre stress en avion.

L’avion, le moyen le plus sûr pour voyager

D’après les statistiques, l’avion reste le moyen le plus sûr pour voyager, si on le compare à la voiture ou au train. C’est la raison pour laquelle il est le plus plébiscité pour se rendre rapidement d’un bout à l’autre du globe. Une personne sur 10 a pourtant peur en avion et rien que l’idée de monter à bord de cet appareil est un véritable cauchemar. On appelle cette peur l’aérodromophobie ou la peur du vide, de l’accident ou de l’incapacité à contrôler une situation vécue.

Se faire coacher

Pour pallier un tel sentiment négatif, faites-vous coacher par un professionnel dans le domaine ou suivez les conseils de ZenAvion Coaching contre la peur en avion. Cela vous permettra d’en apprendre davantage sur vos craintes et d’identifier leurs origines afin de mieux maîtriser votre peur. Ce type de coaching vous permettra d’évaluer votre niveau de stress en quelques questions, afin de mieux le traiter ou proposera, éventuellement, l’accompagnement en vol pour en finir avec cette phobie de l’avion.

gérer le stress en avion

Suivre un stage en réalité virtuelle

Une autre solution consiste à suivre un stage en réalité virtuelle, occasion de vous confronter à la situation, mais de manière virtuelle. Généralement, celui-ci se déroule en 2 temps, le premier concerne la sécurité aérienne et le second consiste à passer sur un simulateur de vol, afin de piloter un avion virtuel. Le but est de reprogrammer de manière positive le cerveau et de réduire les peurs irraisonnées. Cette méthode permet également de traiter d’autres phobies handicapantes.

Bien se préparer au voyage

Une autre astuce consiste à bien se préparer, tant physiquement que mentalement, au voyage en avion. La fatigue ayant pour effet de stresser davantage, essayez de passer une bonne nuit de sommeil avant de voyager en avion. Le mieux étant d’alléger aussi le programme de la journée avant le départ, de manger léger le jour J et d’éviter les excitants comme le café, le thé, l’alcool, etc.

Apprendre à gérer sa fréquence cardiaque

Relaxez-vous une bonne heure avant le décollage et quand vous êtes à bord, appliquez les techniques de gestion de stress que vous aurez acquises lors de votre coaching, pour éliminer la peur ou la phobie de l’avion. La cohérence cardiaque, c’est à dire la régulation de ses cycles respiratoires sur une cadence bien déterminée, pourra vous aider. De nombreuses applications sont disponibles afin de poser votre respiration : inspirer pendant 4 ou 5 secondes, expirer durant 5 secondes, soit 6 respirations par minute. Vous verrez votre fréquence cardiaque ralentir et votre pression artérielle diminuer.

Enfin, cessez de considérer les trous d’air comme des dangers ! Même s’ils ne sont pas confortables du tout, ils ressemblent à des vagues sur la mer. Ils vous font seulement flotter, comme dans l’eau.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *