Rédiger une lettre de motivation pour devenir aide-soignante

Lorsqu’on écrit une lettre de motivation pour un travail, il ne faut pas le faire n’importe comment. Les recruteurs recherchent, dans la plupart des cas, des points essentiels qui sont indispensables pour le poste. Le travail d’aide-soignante n’échappe pas à cette règle. Ainsi, pour que la lettre tape à l’œil du recruteur, il faut miser sur des qualités qui sont nécessaires pour pouvoir être admis à ce poste. Voici quelques éléments qu’on est obligé de mettre dans notre lettre de motivation pour augmenter nos chances.

Connaissance, formation et diplôme pour devenir aide-soignante

Avant de faire étalage des qualités qu’on possède, il faut tout d’abord faire connaître au recruteur qu’on a suivi les formations nécessaires et qu’on a obtenu un diplôme ou un certificat qui permet de postuler. Parce que comme on le sait, ce n’est pas n’importe qui peut devenir aide-soignante mais il faut avoir fait des études parce que ce travail exige certaines techniques mais également des normes à respecter. Il faut préciser dans cette partie le nom du diplôme ou du certificat qu’on a obtenu, on peut aussi y mettre le nom de l’école ou du centre formation où l’on fait notre cursus pour devenir aide-soignante.

Expérience et compétence

Tous les recruteurs vous le confirmeront, l’expérience est l’une des critères les plus pesantes pour choisir le candidat à qui on donne le poste. Quand on a assez d’expérience, il faut le faire savoir et la mettre en avant. On peut même citer notre ancien lieu de travail si c’est un établissement réputé. Mais ce n’est pas tout le monde qui a de l’expérience surtout chez les jeunes. Malgré tout, il ne faut pas se morfondre, mais au contraire valoriser cette jeunesse. Le travail d’aide-soignante nécessite une très bonne condition physique mais aussi des forces mentales pouvant affronter toute sorte d’épreuves. Un jeune diplômé peut bien énumérer ces qualités dans sa lettre de motivation.

Qualités humaine et relationnelle

Il faut bien insister sur ce point parce que le travail d’aide-soignante consiste principalement à s’occuper de personnes fragiles. Le postulant doit donc parler de sa capacité à créer un climat de confiance et d’apaisement avec le patient. Plus qu’une simple motivation, on doit faire savoir au recruteur qu’on est dévoué à cet emploi et que c’est une vraie vocation. On peut écrire dans la lettre des qualités qui inspirent la gaieté et la joie de vivre comme le fait d’être une personne souriante, gentille, serviable ainsi qu’une aisance à détendre l’atmosphère mais également une grande compassion et de l’empathie envers les autres.

Disponibilité et fidélité

Même si on possède toutes les qualités qu’on a énumérées ci-dessus, le recruteur veut toujours savoir si on est disposé à travail pour leur établissement et si les conditions de travail nous conviennent. Il faut donc mettre dans la lettre de motivation des phrases qui expriment une disponibilité immédiate. Il est même préférable d’ajouter une disponibilité en cas d’urgence parce que c’est un poste d’aide-soignante. La mobilité est également une qualité essentielle. Concernant la fidélité, il faut énumérer les objectifs qu’on veut atteindre pour soi-même et pour l’établissement. Pour l’établissement, c’est généralement son développement.

Si tous ces éléments figurent dans la lettre de motivation, les chances d’être retenu pour un entretien ou même pour le poste sont au maximum. Cependant, il n’est jamais recommandé de mentir sur des points qui nous désavantagent, il faut plutôt insister et mettre en avant les qualités qu’on possède. Quant à la forme de la lettre de motivation, aucune règle particulière n’est exigée pour un poste d’aide-soignante, il suffit juste de bien rédiger la lettre.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *