Protection contre le coronavirus : quel masque choisir ?

Avec la propagation à grande échelle de l’épidémie Covid-19 liée au coronavirus, le port de masques est devenu incontournable pour filtrer les bactéries et agents infectieux contagieux et se protéger contre cette maladie virale. Il existe des masques médicaux chirurgicaux et des masques filtrants plus sophistiqués comme le FFP2 ou le FFP3 avec des niveaux de filtration variables. Découvrez nos conseils pour savoir lequel choisir.

Les masques anti-projections dits chirurgicaux

Les masques dits chirurgicaux sont destinés à éviter à son porteur, durant ses expirations ou éternuements, la projection de sécrétions des voies aériennes ou respiratoires contenant des bactéries ou agents infectieux transmissibles. Ce type de masque peut être porté par le patient contagieux ou malade présentant les symptômes de l’épidémie. Il permet ainsi de limiter la propagation du virus dans son entourage ou son environnement. Pour des mesures de sécurité, il est conseillé de jeter le masque médical dans une poubelle une fois qu’il est mouillé ou souillé et de se laver correctement les mains avec de l’eau savonneuse ou de les désinfecter avec une solution hydro-alcoolique.

Généralement, les masques anti-projections sont distribués gratuitement aux patients, sur prescription médicale. Si leur port n’est pas exigé aux personnes saines, il l’est pour celles présentant les premiers symptômes du virus. En effet, le malade atteint du coronavirus doit porter un masque anti-projections dès qu’il est appelé à être en contact avec un soignant ou à être en présence de toute personne l’approchant à moins d’un mètre. Cependant, si vous ne présentez pas de symptômes liés au coronavirus, le port de ce genre de masques n’est pas exigé. Vous avez juste besoin d’observer au quotidien des gestes d’hygiène simples pour prévenir la maladie.

Le masque de protection respiratoire individuelle (de type FFP2)

Le masque de protection respiratoire est un masque filtrant de type FFP2 qui offre un excellent niveau de filtration à son porteur. Il permet de le protéger contre les risques d’inhalation ou de transmission d’agents infectieux ou bactéries par voie aérienne ou par gouttelettes. Il est constitué d’un demi-masque et d’un dispositif de filtration. Il a une durée de protection allant de trois à huit heures. Cependant, ce type de masque doit par sa forme s’adapter au visage du porteur, car il filtre non seulement les bactéries, mais aussi les aérosols. Son port est recommandé aux personnels de la santé (transport sanitaire, pompiers, médecins, infirmiers, etc.) qui sont au contact des patients et représentent des personnes à risque majeur d’exposition. C’est un masque qui n’est pas réservé à tout le monde. Par ailleurs, une fois que ce masque est placé, il ne doit plus être touché. Dès qu’il est enlevé, il devient inutilisable. Il suffit qu’il soit mouillé ou souillé pour qu’il soit changé ceci en l’absence du patient. Vous pouvez trouver un masque de protection FFP sur ce site. Vous y trouverez également des accessoires de protection tels que des filtres et savons. Notez que les masques FFP bénéficient des certificats CE et sont fabriqués selon les normes de qualité ISO 9001 : 2015.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *