Comment ne pas se faire arnaquer par un serrurier en cas d’urgence ?

Les problèmes de serrurerie peuvent prendre n’importe qui au dépourvu. Une clé perdue ou cassée, une serrure abîmée, une porte claquée ou bloquée… D’une manière ou d’une autre, vous pouvez vous retrouver coincé à l’intérieur ou à l’extérieur de votre domicile. Faire appel à un serrurier est la meilleure solution qui s’offre à vous.

Ce qu’il faut savoir avant d’appeler un serrurier en urgence

La plupart des dépannages d’urgence relèvent d’un problème de plomberie ou de serrurerie. Malheureusement, dans ce genre de cas, certaines personnes se font facturer une intervention à plus de 2000 € par des serruriers peu scrupuleux. La plupart des plaintes sur les dépannages d’urgence sont d’ailleurs contre les serruriers. Nous avons alors demandé les conseils d’un serrurier sur Tours pour éviter de se faire avoir dans ce genre de situation.

Bien entendu, vous n’avez pas prévu de casser votre clé dans la serrure. Vous n’avez donc pas pensé à garder le numéro d’un serrurier fiable dans votre téléphone ou votre agenda. Vous êtes alors tenté de contacter le premier serrurier que vous trouverez dans les pages jaunes, sur internet ou même dans les tracts qui remplissent votre boite aux lettres.

Pourtant, le premier conseil des professionnels est de faire attention au choix du serrurier que vous contactez. Pour cela, demandez aux personnes de votre entourage s’ils n’ont pas le contact d’un serrurier dépanneur. Vos voisins ou des membres de votre famille auraient pu avoir déjà fait appel à un artisan sérieux et dont les travaux sont satisfaisants. C’est le moyen le plus simple pour trouver un professionnel fiable pour régler votre problème de serrure.

Sachez que le serrurier n’a pas besoin de démonter complètement votre serrure ou d’abîmer votre porte pour une intervention en urgence. Toutefois, si le remplacement de la serrure s’impose, il doit vous le faire savoir en avance. Vous pouvez décliner son offre et demander un système de fermeture provisoire avant de programmer le remplacement pour un autre jour.

Nous vous conseillons également d’éviter de vous fier aux numéros utiles et aux brochures diverses que vous pourrez trouver dans votre boite aux lettres. Malgré des appellations différentes, il peut s’agir d’une même entreprise et parfois même d’un arnaqueur professionnel.

Bien que vous soyez pressé, les numéros dans les pages jaunes, sur internet ou dans votre annuaire téléphonique ne sont pas des plus recommandés.

Les étapes à suivre pour sélectionner votre dépanneur

Face à une urgence, nous vous recommandons de contacter votre assureur afin de connaitre les serruriers agréés par votre assurance habitation. La plupart des assureurs dispose d’une liste de professionnels qui réalisent des travaux de qualité selon leur domaine respectif. De cette façon, vous avez plus de chance de tomber sur une personne de confiance. Vous éviterez également d’avoir affaire à un serrurier qui effectue de fausses déclarations aux assurances. Cela vous facilitera également la tâche lors de la demande de remboursement des frais de dépannage d’urgence sur votre serrure.

Vous pouvez également contacter un artisan qui possède une boutique dans votre ville. Il est aussi possible de faire appel à un serrurier de votre ville qui travaille avec les fabricants de serrures.

Par la suite, il est important de toujours s’informer sur les tarifs appliqués par le serrurier avant de commencer les travaux. Les serruriers professionnels peuvent effectuer un diagnostic par téléphone en vous posant différentes questions sur l’origine de votre problème, votre type de serrure, etc. De cette façon, il pourra vous donner un devis complet de l’intervention, comprenant la main-d’œuvre et les frais de déplacement. La transparence au niveau de ces informations peut vous aider à juger du professionnalisme du serrurier. Le coût du dépannage ne doit pas être excessif. Dans le cas où votre serrure demande des outils spéciaux ou plus de temps pour son ouverture, les prix peuvent augmenter. Mais il est important que ces complications et tous les détails de l’opération soient précisés par le serrurier. La nécessité d’acheter de nouvelles pièces doit également être énoncée par celui-ci afin de préparer le client.

Dans la plupart des cas, une intervention en urgence sur une serrure devrait durer une trentaine de minutes. Les coûts tournent généralement autour de 150 €, c’est pourquoi une facture qui s’en éloigne un peu ou beaucoup devrait vous interpeller. Lorsque le tarif et le déroulement de l’intervention vous paraissent satisfaisants, vous pouvez valider le serrurier et appeler ce dernier à votre domicile.

N’hésitez pas à confirmer ces tarifs une fois que le professionnel arrive à votre domicile. Vous devrez ensuite signer le devis avant de commencer les travaux pour prouver que vous avez autorisé l’intervention.

Comment faire en cas d’arnaque ?

Vous pourrez sentir l’arnaque dès le premier appel téléphonique avec le serrurier. Il sera moins disposé à vous fournir des informations sur les frais de l’intervention. Vous pouvez aussi vous informer sur l’entreprise en vérifiant son numéro de Siret sur internet, ainsi que sa date de création, son adresse physique et les témoignages d’anciens clients.

Un serrurier malhonnête peut vous proposer un prix ridiculement bas au téléphone pour vous inciter à faire appel à ses services. Une fois sur place, il fait un second diagnostic et vous annoncera que les travaux coûteront plus cher que prévu pour telles ou telles raisons.

Sachez qu’il n’y a pas de tarif réglementaire en ce qui concerne les dépannages d’urgence. De ce fait, les personnes malhonnêtes peuvent surfacturer leurs interventions sans commettre d’infraction. Nous vous invitons à conserver le devis et les différentes pièces abîmées ou qui ont été changées lors du dépannage. Il est important que l’artisan ne garde pas ces éléments avec lui, car ce sont les seuls moyens de prouver l’arnaque.

Enfin, vous pourrez porter plainte contre le serrurier en question dès que vous constaterez que vous avez été arnaqué. Pour cela, contactez la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes. Cela ne va pas arrêter l’activité du malfaiteur, mais pourra aider à constituer un dossier sur celui-ci.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *