Les couleurs primaires

Pour obtenir certaines couleurs, il faut mélanger plusieurs couleurs avec une dose précise. Mais il y a des couleurs qui ne peuvent pas être reproduites par de tels mélanges. Ce sont les couleurs primaires.

Les couleurs primaires par définition

couleurs primaires

Contrairement aux couleurs secondaires, les couleurs primaires sont les couleurs qui ne peuvent pas être obtenues par l’alliance entre d’autres couleurs. Entre autres, comme leur nom l’indique, elles servent de bases pour les autres couleurs « secondaires et tertiaires ». Il est donc impossible de les reproduire à l’aide d’un mélange. Elles se définissent par rapport à leur usage : en peinture, en photographie, en imprimerie tout comme sur un écran télévisé.

Quoi qu’il en soit, il n’y a pas de précision quant aux différents types. Elles varient en fonction de l’application qui s’y opère. Cependant, en général, elles sont au nombre de trois. L’on pourra alors s’amuser à faire l’expérience et déterminer par déduction quelles sont les couleurs primaires. Il suffit de lister les couleurs les plus connues et d’essayer de les obtenir à l’aide de différentes couleurs.

Si vous ne parvenez pas à obtenir le résultat attendu, c’est sûrement parce qu’il s’agit d’une couleur primaire. Mais vous pourrez également lire la suite de cet article si vous souhaitez écourter l’attente. Vous prendrez alors connaissance des différentes couleurs primaires.

Le système de synthèse additive et soustractive

Il y a deux sortes de système de synthèse des couleurs. La synthèse additive et la synthèse soustractive. Pour la synthèse additive, il s’agit de combiner les lumières émanant de plusieurs sources colorées pour avoir une lumière colorée dérivée. Ici, on considère plus les couleurs à travers la lumière. Quant à la synthèse soustractive, elle consiste à mélanger l’absorption de plusieurs colorants (au moins trois colorants) pour une nouvelle variété de couleur dans ce système. Cette fois-ci, la couleur est considérée comme une matière comme les peintures liquides, les encres, les poudres… .

À partir des couleurs primaires, on peut avoir une immense palette de couleurs dont le reste des autres couleurs citées ci-dessus : les secondaires et les tertiaires. Pour entrer dans les détails, les couleurs secondaires résultent du mélange entre deux couleurs primaires. Par exemple, le violet est obtenu à partir du mélange du bleu et du rouge. Tandis qu’avec une couleur primaire et une couleur secondaire, on obtient une couleur tertiaire. Ceci dit, pour avoir la couleur « indigo », par exemple, on mélangera le bleu et le violet.

Quelles sont les couleurs primaires ?

RVB

De manière simple, les couleurs primaires diffèrent selon leur système de synthèse : additive et soustractive. Chaque système de synthèse donne des couleurs primaires au nombre de trois. Pour la synthèse additive, les principales couleurs primaires sont : le Rouge, le Vert et le Bleu soit le RVB. Ce sont les couleurs dites « monochromatiques », car elles sont produites par les lumières.

Par contre, pour le système synthèse soustractive, les couleurs primaires sont le Magenta, le Jaune et le Cyan ou le MJC. Dans ce deuxième système, ces couleurs sont utilisées en tant que couleurs complémentaires : le jaune complète le bleu, le magenta complète le vert et le cyan (bleu-vert) complète le rouge. La différence entre les couleurs primaires de la synthèse additive et la synthèse soustractive est due à la superposition du rayon de la lumière.

Le choix entre les deux systèmes de synthèse se fait par rapport à l’utilisation des couleurs. Le plus souvent, la synthèse soustractive est utilisée en peinture et l’additive à la télévision ou sur ordinateur. Les professionnels qui ont à traiter des couleurs dans leur métier doivent alors passer par la maîtrise de la correction des couleurs, que ce soit en vidéo, en photographie ou dans d’autres domaines plus pointus. En effet, les couleurs primaires sont la base de l’imagerie, il est donc indispensable de maîtriser leur utilisation avant toute chose.

Auteur de l’article : admin

1 commentaire sur “Les couleurs primaires

    mirelle

    (4 mai 2016 - 10 h 29 min)

    Je ne comprends pas très bien le système de synthèse soustractive. Pa exemple si on veut reconstruire une couleur et que l’on a mis beaucoup de l’un des composants ( couleur primaire) alors que faire pour avoir la couleur qu’on recherche ou tout simplement ajouter l’autre couleur qui sera du gâchis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *