Faire son arbre généalogique

L’arbre généalogique a une importance particulière pour chacun car il permet de transmettre une information claire à nos descendants, sur nos origines et nos aïeux.

L’arbre généalogique : quelle importance ?

Pour de très nombreuses cultures, il est très important de savoir d’où on vient, de qui l’on vient et de pouvoir le transmettre à notre descendance. L’arbre généalogique n’est pas un simple fichier où l’on trouve de nombreux noms, c’est surtout une belle histoire. En effet, il n’y a rien de tel que de pouvoir prendre connaissance de nos aïeux, et de pouvoir le raconter à nos enfants pour qu’à leur tour, ils puissent en faire de même et perpétuer cette pratique.

Comment faire son arbre généalogique ?

consulter différents registres

Constituer un arbre généalogique paraît facile, mais en réalité il s’agit d’une tâche très fastidieuse. En effet, il est difficile d’obtenir toutes les informations, notamment dès que cela dépasse le stade des parents ou des grands-parents. Il sera alors important de consulter des membres de la famille afin d’avoir le maximum d’informations, mais aussi de consulter différents registres et différentes sources d’informations comme les recensements, etc.

C’est surtout la généalogie ascendante qui est difficile, dans la mesure où l’on doit faire des recherches très poussées pour connaître nos aïeux et notre origine. La généalogie descendante quant à elle pourra être un moment de partage, à faire avec les enfants pour qu’ils puissent un jour reprendre le flambeau et perpétuer la tradition.

Remonter, mais jusqu’où ?

Faire son arbre généalogique, c’est partir à la recherche de son passé. En réalité, c’est toujours relatif lorsque l’on parle des limites de la généalogie, car en vérité tout dépend surtout de la région et de la localité. Il se peut en effet que dans certaines communes, les archives aient subi des dégâts des eaux, qu’elles aient été rongés par les rats et autres, ou encore qu’elles aient été détruites dans d’éventuels accidents comme les incendies, etc.

Il ne faut pas oublier qu’il y a quelques décennies, il n’a pas encore été possible d’archiver les dossiers numériquement, et que les documents étaient alors pratiquement soumis à tous les dangers.

Les informations qu’il faut mettre dans un arbre généalogique

arbre généalogique, inscrire les noms...

Un arbre généalogique n’est pas uniquement un fichier où l’on met des noms les uns au-dessus des autres. Pour qu’il soit de bonne qualité, il est utile d’y inscrire au moins le nom, le prénom et la date de naissance, ainsi que la profession si l’information est disponible. A partir d’un certain niveau, il devient difficile de connaître la date exacte de naissance, alors l’année suffira. En effet, ce n’est qu’à partir de l’année 1922 que les actes de baptêmes ont comporté une date de naissance complète.

Pour la généalogie descendante par contre, il est important de noter toutes les informations utiles, afin que les descendants puissent avoir le maximum d’informations.

Techniquement, comment procéder ?

OK, vous avez toutes les informations pour faire votre arbre généalogique. Maintenant, il faudra tout retranscrire. Le faire sur un papier comme le faisait nos ancêtres est un peu archaïque, et peu pratique de surcroît dans la mesure où la liste peut être longue et que le papier peut constituer un espace assez limité. La version numérique reste alors la plus intéressante, encore faut-il que l’on sache s’en servir.

Si certaines personnes font leur propre arbre généalogique avec un classeur Excel, d’autres vont utiliser des moyens plus perfectionnés. En effet, il existe des logiciels et des applications mobiles qui permettent de construire un arbre généalogique facilement, où il suffira d’inscrire les noms, les dates de naissance ainsi que d’autres informations. Comme s’il s’agissait de faire un jeu d’assemblage de type lego, il vous suffira alors d’ajouter des liens entre les différentes personnes au fur et à mesure que vous découvrez de nouvelles informations sur votre famille.

Aujourd’hui, il existe même des plateformes qui permettent de partager en ligne l’arbre généalogique, de manière à ce que toutes les personnes concernées puissent le modifier au fil des évènements, comme les mariages, les naissances, etc.

Auteur de l’article : admin