Faire un bouquet garni

Réaliser un bouquet garni n’est pas un grand challenge, il suffit d’avoir les bons ingrédients et la bonne méthode pour aboutir à un résultat digne d’un chef cuisinier. Il n’y a pas d’exigence particulière, chacun est libre d’exprimer son talent lors de l’assemblage. Dans la réalisation du bouquet, vous devrez vous munir d’une ficelle pour fixer le tout. Voici donc quelques conseils qui pourraient vous être utiles dans la réalisation de votre bouquet garni.

bouquet garni

Choisir les ingrédients

La première chose à retenir c’est que les composants du bouquet doivent être frais au moment de l’assemblage. Si vous avez un petit potager, vous pouvez cueillir vous-même les ingrédients à partir de ce qui est disponible. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez sans aucun doute trouver ce qu’il vous faut dans une grande surface. En général, les composants du bouquet sont verts, mais peuvent varier en fonction de l’inspiration des chefs. Pour personnaliser le bouquet, certaines personnes ajoutent plus de six ingrédients et les feuilles qui le composent ont toutes des goûts et parfums différents les uns des autres.

Les ingrédients habituels

Dans la réalisation d’un bouquet garni, il n’y a pas de formule stricte, légume, épices, herbes fraîches, tout peut être utilisé pour obtenir un parfum savoureux. En général, les bouquets garnis sont composés par les mêmes ingrédients, dont le romarin, le laurier sauce, le persil, le vert du poireau, de l’ail, du poivre, etc. Ces ingrédients sont utilisés au moment où ils sont encore jeunes, pas trop matures pour exploiter au maximum leurs saveurs et leurs arômes. La quantité des ingrédients utilisés varie en fonction des besoins de chacun, mais il est préférable de garder un certain équilibre pour un meilleur résultat.

Réalisation d’un bouquet garni simple

– Préparation

C’est le bouquet garni le plus fréquemment réalisé par les grands chefs. Il se réalise en seulement quelques minutes. Pour le faire, on commence par laver tous les ingrédients. Prendre une tige de poireau d’environ 15 cm, puis couper la partie supérieure pour rendre le tout au même niveau. Réaliser ensuite une coupe transversale pour pouvoir bien étaler les feuilles de poireau de manière à ce qu’elles deviennent la couche extérieure du bouquet. Prendre les autres composants comme les feuilles de laurier, le persil, le thym, les assembler ensemble avant de les enrouler dans les feuilles de poireaux.

– Cuisson

Une fois le bouquet réalisé, il est important de rassembler le tout avec une ficelle et de bien serrer pour que le tout soit bien fixé. Ensuite, il faudra veiller à laisser environ 20 cm de ficelle supplémentaire pour la cuisson. Cette ficelle peut être attachée à une spatule ou un poignet de la marmite pour vous permettre de retirer facilement le bouquet à la fin de la cuisson. Si la cuisson dure un peu plus longtemps, alors il est préférable d’enrouler le tout dans un sachet en mousseline. Il faudra ensuite attacher la mousseline pour ne pas laisser échapper son contenu. Et de la même manière, laisser quelques centimètres de ficelle en plus pour pouvoir retirer le bouquet à tout moment.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *