Devenir gendarme

Ce n’est pas facile de choisir une carrière militaire. L’ordre et la rigueur y sont de mise ainsi que l’intelligence et l’endurance physique. Mais ne découragent pas les milliers de jeunes qui tentent leur chance chaque année.

devenir gendarme

Qu’est-ce qu’un gendarme ?

C’est une personne qui protège les citoyens que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du pays. Il est donc possible d’obtenir des missions à l’étranger ou des affectations. En tant que protecteur et défenseur, les domaines d’implication de la gendarmerie sont très vastes. Cela peut aller de la régularisation de la circulation jusqu’au groupe d’intervention spéciale comme les tireurs d’élite de la GIGN ou la garde rapprochée des membres du gouvernement. Il existe également des branches scientifiques qui font des recherches à l’IRCGN par exemple.

A retenir : Les gendarmes ne sont pas toujours destinés à partir au combat ou à être des agents de terrain. Il est également possible de passer des concours de réserviste, de gendarme adjoint volontaire, d’aspirant de gendarmerie issu du volontariat, ou encore de sous-officier des CSTAGN (Corps de Soutien Technique et Administratif de la Gendarmerie Nationale).

Comment devenir gendarme ?

Peu importe votre choix, vous devez passer un concours. Pour cela, il faut être de nationalité française, avoir un casier judiciaire vierge et être en possession de tous ses droits civiques. L’âge dépend du corps de la gendarmerie que vous voulez rejoindre. En général c’est minimum 18 ans, sauf pour les sous-officiers des CSTAG ou les GAV où l’on peut concourir à 17 ans révolus.

Pour la taille, c’est 1m60 pour les femmes et 1m70 pour les hommes en général. Pour certains groupes d’intervention, il faut être un peu plus grand. Pour ce qui est du concours en soi, il y a des tests écrits, des épreuves physiques, de la natation entre autres et des tests psychologiques.

A retenir : Le concours pour devenir officier est le plus sélectif. Il n’y a qu’une trentaine de recrus par an.

Pourquoi devenir gendarme ?

Le plus important est que vous devez avoir une forte envie de protéger les autres. Cette motivation vous sera utile parce que ce n’est pas un métier facile. C’est très physique et il faut également avoir un moral en acier et une bonne endurance psychologique que ce soit pendant les formations, les entraînements ou sur le terrain.

Les gendarmes routiers par exemple sont les premiers à intervenir lors des accidents de la circulation. Ils peuvent être témoins de scènes macabres. Le danger n’est jamais loin aussi quand il faut mettre la main sur les malfaiteurs armées. Cela peut également être une bonne option pour les personnes qui aiment bien l’ordre et la discipline dans leur vie. Comme il s’agit d’un corps militaire, la gendarmerie est une structure très hiérarchisée.

gendarme

Les avantages du métier

Certes, c’est un métier difficile, mais les avantages sont tout de même intéressants en plus, ils sont nombreux :

– Évolution de carrière : une carrière dans la gendarmerie s’adresse surtout aux sous-officiers et officiers. Une fois engagé, vous pouvez vous perfectionner grâce à différentes formations internes ou externes. Après cela, vous pouvez passer des concours pour intégrer d’autres unités ou monter en grande. En fin de carrière, un sous-officier peut gagner jusqu’à 2 500€ sans parler des avantages pour la retraite.

A retenir : les volontaires ne peuvent rester dans la gendarmerie que pour une durée de cinq années au maximum. Si vous voulez y faire carrière, pensez à passer les concours de sous-officier ou d’officier.

– Possibilité de déplacement : la gendarmerie française possède des unités très déployées à travers la France. Il est donc possible de demander des affectations vers d’autres villes ou région de la France, voir même dans d’autres pays. Si vous aimez bouger, c’est parfait pour vous. Mais si c’est vraiment votre objectif, renseignez-vous plus en profondeur parce qu’il existe des unités qui se déplacent plus que les autres.

– Formations : Beaucoup de gens pensent à tort que les gendarmes ne sont que des muscles et des armes. Ce qui est complètement faux. Si vous réussissez à devenir un élève gendarme, vous aurez droit à une bonne formation. Pour ceux qui ne veulent plus faire des études, ce n’est pas le bon endroit. D’ailleurs, depuis 2012, le bac est obligatoire pour les sous-officiers. Et pour les officiers, il faut avoir au moins une licence.

– Avantage en nature : En général, les gendarmes ont droit à des logements de fonction. Ils ont également droit à 9 semaines de congés payés, ce qui n’est pas rien.

– Salaire : Les élèves gendarmes sont déjà rémunérés à hauteur de 1 500€ environ. Pour les officiers en début de carrière, ce sera 1 900€. Plus vous prenez des grades, plus le salaire ainsi que les avantages en nature et primes augmentent.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *