Devenir douanier

Le métier de douanier vous intéresse ? Pourtant vous ne savez pas grand-chose sur tout ce que cela implique ? Voici des informations relatives à ce travail qui pourraient vous aider et vous permettent de réaliser votre rêves.

Quelques conseils pratiques pour les futurs candidats

Devenir douanier est une décision qui ne se prend pas à la légère. En effet, cela mérite un long moment de réflexion vu l’importance des responsabilités qui vous y attendent. Sachez que malgré les pressions qui entourent ce métier, un douanier a pour devoir de toujours assumer son engagement. Ainsi, si jamais vous avez des doutes, il est préférable de revenir en arrière au lieu de vous aventurer dans une branche qui n’est peut-être pas faite pour vous.

Notez en outre que le métier de douanier est un métier où les conflits surgissent fréquemment. Ainsi, il faut à tout moment se montrer indestructible pour prouver que vous êtes à la hauteur. Mais encore, gardez en tête que ce travail exige une capacité de concentration indiscutable et une grande résistance à la tension.

Les missions propres à un douanier

Trois grandes activités sont regroupées dans le métier d’un douanier comme la constatation, le contrôle et l’inspection. Les personnes qui exercent ce travail ont le statut de fonctionnaire et elles sont rattachées au ministère de l’Économie et des Finances. La mission des douaniers consiste à garantir la sécurité publique et pour y arriver, ils veillent à ce que les contrôles qu’ils effectuent soient rigoureux. Ses agents mènent généralement des inspections dans les frontières, auprès des gares ainsi que des sites portuaires et aéroportuaires. Ils travaillent notamment à l’échelle nationale et s’occupent du contrôle des personnes et des marchandises.

La préservation de la santé publique et de l’environnement est le principal souci des douaniers. Ainsi, ils veillent à lutter contre toutes formes d’infractions telles que la toxicomanie, le blanchiment d’argent, l’immigration clandestine, les attentats, etc. Mais, ils agissent également en titre de défenseurs des sociétés et des consommateurs en menant une guerre contre les producteurs de marchandises de contrefaçons. Les douaniers sont répartis sous plusieurs catégories car leurs occupations sont très diversifiées. Ainsi, on a par exemple les inspecteurs de douanes, les receveurs de douanes, les contrôleurs des douanes, etc.

Les compétences réclamées par ce métier

Toute personne désireuse de caresser une carrière dans le milieu de la douane doit faire preuve d’une grande autorité. Mais bien que de nature autoritaire, un douanier digne de ce nom doit aussi être doté d’un certain tact. Autrement, il lui sera difficile de mener à bien les responsabilités qui lui incombent. En outre, les actions à réaliser par ce fonctionnaire étant très nombreuses, il doit à tout moment se montrer méthodique et rigoureux. D’autre part, dans ce métier, la vigilance est une qualité très recherchée et primordiale. En effet, c’est celle-ci qui confère au douanier un sens aigu de l’observation et une capacité d’analyse sans faille.

Mais tout douanier qui se respecte est également tenu d’avoir une condition physique irréprochable et une capacité inouïe à gérer le stress. Mais à part cela, personne ne peut se frayer un chemin dans ce milieu sans avoir reçu la formation adéquate. Concernant la formation, elle est accessible via un concours. Une formation technique et professionnelle attend les candidats qui ont réussi au concours. À noter que même les gens qui n’ont aucun diplôme peuvent très bien devenir douaniers. Pour information, le métier de douanier est un travail qui rapporte, car le salaire minimum se chiffre entre 1.810 euros et 2.200 euros par mois. Cependant, le montant varie selon le titre et le poste occupé.

Les différents profils de douaniers

Les douaniers sont répartis en trois catégories bien distinctes, dont notamment la catégorie A, B et C. La catégorie A regroupe les inspecteurs des douanes et ceux qui exercent dans les droits indirects. À titre d’exemple on peut citer les rédacteurs, les inspecteurs poursuivants, les inspecteurs du recouvrement, les agents d’encadrement ou encore les enquêteurs. La catégorie B quant à elle désigne les contrôleurs des douanes, c’est-à-dire ceux qui sont en charge des droits indirects. Ces derniers peuvent occuper le poste de vérificateur de marchandises, chefs mécaniciens des douanes, maître-chien, etc.

En ce qui concerne la catégorie C, elle rassemble les agents de constatation des douanes. Ces derniers endossent généralement des missions de suivi ou ont pour rôle de percevoir les taxes et d’assurer le contrôle de toutes formes de délits à l’instar des fraudes et des immigrations clandestines. Ainsi, travailler en tant que douanier est travaillé dans un domaine à la fois stable et sécuritaire. En effet, ce secteur figure parmi ceux qui enregistrent un taux plus élevé d’embauches.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *