Déperditions de chaleur : comment marche l’isolation ?

La mauvaise qualité thermique d’une habitation ne peut être due qu’à une déperdition de chaleur. Ce phénomène engendre un certain inconfort thermique dans la maison et nuit aux performances énergétiques du logement. Pour régler le problème, pensez à faire des rénovations et incluez-y l’isolation des parois à risque de conductivité d’air et de chaleur. Si le domaine vous est étranger, découvrez dans cet article comment s’y prendre.

Déterminer les sources d’une déperdition de chaleur

Pour commencer, faites tout d’abord votre propre bilan énergétique. Déterminez votre consommation. Il s’agit ici de faire un devis précis de la consommation énergétique.

Il vous faudra ensuite faire appel à un professionnel pour découvrir où se trouvent les zones de perte de chaleur. Certaines parties d’un bâtiment sont plus sujettes aux déperditions et aux ponts thermiques que d’autres. Vous pouvez par exemple découvrir les avantages d’isoler ses combles avec btconcepteco.net car dans 25 à 30% des cas, la déperdition de chaleur se produit majoritairement au niveau de la zone des combles.

Une fois l’étude achevée, essayez d’identifier les sources de pertes incluant les combles, les fenêtres, le sol ainsi que les murs. Ils sont tous susceptibles de laisser fuir la chaleur. Revoir ces aspects vous permettra de choisir une solution adéquate. Et dernièrement, évaluez les risques et projetez une rénovation au niveau du système d’alimentation thermique.

isolation des combles

Savoir remédier à une déperdition de chaleur

Bon nombre de solutions s’offrent à vous en termes d’isolation. Pour remédier convenablement au problème, il est recommandé de faire appel à un professionnel. Il saura vous donner les conseils adaptés. Mais d’une manière générale, avoir une isolation thermique de haute performance est la meilleure solution pour régler la déperdition de chaleur. Vous pouvez par exemple améliorer l’isolation des combles par l’extérieur, ce qui vous fera gagner de l’espace mais s’avère également être une méthode fiable pour éviter les pertes thermiques.

Isolez le sol par le revêtement du parquet et le carrelage. Envisagez ensuite le double vitrage, voire même le triple vitrage des fenêtres. Faites-en autant pour les murs en rétrécissant la cavité du mur. Et surtout, optez pour un système de chauffage optimal.

Profiter des différentes aides financières

Dans le cadre de la satisfaction de leur clientèle, des entreprises peuvent vous assister dans vos projets de rénovation et vous proposer des offres de qualité et des garanties. Il s’agit généralement d’offres incitant les foyers à commencer des travaux de rénovation énergétique. Le but est d’accélérer le projet avec un aperçu personnalisé de la réduction de la facture.

L’État propose aussi la Prime Énergie. Il s’agit d’une offre qui assure 100% des travaux à faire compte tenu de certaines conditions, dont l’ancienneté de la propriété, la performance des matériaux et la certification de votre conseiller. Un des avantages de cette prime est l’obtention d’un CEE. Parmi les choix de subventions figurent également le forfait de l’ANAH et l’écoprêt avec un taux d’intérêt de 0%.

Voilà, nous espérons que cet article a pu vous aider à y voir plus clair concernant vos soucis liés à la déperdition de chaleur. Il ne vous reste plus qu’à choisir la solution appropriée afin de profiter d’une habitation beaucoup plus confortable.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *