Comment faire des pompes ?

Faire des pompes représente l’exercice physique par excellence pour favoriser le développement de votre puissance mais aussi pour sculpter de beaux muscles. Il existe différentes méthodes pour faire des pompes, allant de la plus simple à la plus difficile, en passant par quelques astuces. Le point sur cet exercice de musculation.

Quelle est la position la plus simple pour faire des pompes ?

Si vous voulez pratiquez cet exercice de musculation de la façon la plus simple qui soit, voici ce qu’il faudra faire. Mettez vos mains sur le sol de sorte qu’elles soient écartées plus large que vos épaules. Etendez ensuite vos jambes en arrière, les pieds joints. En gardant vos avant-bras perpendiculaires au sol, les orteils au contact du sol, vous êtes en position de planche. Ensuite, faites descendre simultanément votre menton, votre poitrine et vos hanches, et poussez sur vos bras pour remonter en position haute. Inspirez lors de la flexion et expirez lors de la répulsion.

Comment faire des pompes légères ?

pompes légères.

Si vous n’avez pas encore la force et l’endurance nécessaires pour effectuer des pompes de base, commencez d’abord à faire des pompes légères. Ce genre de pompes s’exécute de la même façon que les pompes de base, à la différence qu’à la place des orteils en appui sur le sol, appuyez-vous sur vos genoux et joignez vos pieds. Pour épargner des douleurs inutiles à vos genoux, prenez soin de les placer une surface plus molle que le sol. Lorsque vous serez plus à l’aise avec cet exercice, vous pourrez entamer en douceur les pompes ordinaires.

Astuces pour bien faire ses pompes

Il faudra éviter certains gestes afin d’optimiser vos exercices de musculation. Ainsi, évitez de baisser la tête et essayez de la garder dans l’alignement de votre corps en position de planche. Ensuite, n’arquez pas votre dos lorsque vous effectuez les mouvements de flexion. Ne faites pas non plus de demi-pompes (bras à moitié pliés vers le bas et vers le haut), le résultat ne sera pas optimisé. Enfin, n’oubliez pas de gainer tout votre corps lorsque vous effectuez vos pompes.

Les pompes difficiles

Les pompes difficiles sont représentées par les pompes sur une main. Elles sont réservées aux grands sportifs chevronnés car elles sont plutôt laborieuses à exécuter. L’exercice consiste en une mise en position, les jambes très écartés et les orteils ainsi qu’une seule main en appui sur le sol. Le torse bien droit, l’autre main placée derrière le dos, le corps en position de planche, exécutez une centaine de pompes normales.

Comment faire des pompes pour une femme ?

pompes inclinées

Faire des pompes aide énormément à sculpter sa silhouette. En effet, cet exercice contribue à redresser la poitrine, à solliciter les pectoraux, à raffermir la sangle abdominale. Pour les débutantes, il est conseillé de commencer par les pompes légères avec les genoux au sol. Une fois le corps habitué, passez aux pompes inclinées. Alignez bien votre corps et exécutez au moins dix pompes inclinées en vous servant d’une table comme support. Pensez à écarter les mains plus que les épaules. Passez enfin aux séries de pompes classiques une fois que vous aurez acquis suffisamment de force pour le faire.

Comment faire pour augmenter le nombre de pompes ?

L’idéal lorsque vous faites des pompes est de réussir à augmenter au fur et à mesure, le nombre de pompes exécuté. Pour cela, il faudra s’entraîner régulièrement. Faire des pompes trois à quatre fois par semaine est un bon début. Ensuite, faites autant de pompes que possible, sans pour autant vous « tuer » à la tâche. Notez à chaque séance le nombre de pompes que vous avez réussi à faire et essayez la prochaine de dépasser ce nombre. A la fin, vous arriverez à faire des pompes tous les jours.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *