Comment bien remplir un chèque ?

Bien qu’un chèque soit actuellement un moyen de paiement pratique et efficace au quotidien, il permet à un individu de régler non seulement ses notes de restaurants, son loyer, ses factures, etc. Cependant, il est à noter que le chèque venant des banques à destination des particuliers est tout de même type. Par contre, le fait de le remplir est une opération courante, peu compliqué que d’autres tâches bancaires.

Les étapes indispensables pour le remplissage d’un chèque

Remplir un chèque est une chose courante. Cependant, afin d’assurer la validité du chèque, il faut effectuer cette tâche de façon correcte. Pour cela, différentes étapes sont à prendre en considération. Par ailleurs, il est à souligner que l’ordre de remplissage n’a pas beaucoup d’importance, mais il faudra juste veiller à ce que tous les champs obligatoires du chèque soient tous renseignés. De même, pour pouvoir le remplir, l’individu doit se munir des éléments nécessaires pour cela, à savoir un stylo, un compte bancaire ou un compte postal et bien sûr un chéquier.

Plusieurs étapes sont indispensables pour le remplissage d’un chèque. En premier lieu, l’individu doit inscrire le montant du chèque à droite dans la case au contour épais et précédée du signe €. Il doit également inscrire la somme exacte en chiffres. Par ailleurs, il n’est plus nécessaire de mettre le signe € car il y est déjà. L’étape suivante consiste à inscrire sur le chèque la somme en toutes, sur la ligne débutant par « Payez contre ce chèque … ». Pour cela, l’individu ne doit pas également oublier les centimes en lettres. L’espace qui suit doit cependant être rempli avec un trait.

La troisième étape du remplissage consiste à inscrire sur le chèque le nom précis du bénéficiaire. Celui-ci doit être inscrit à gauche, sur la grande ligne située sous la somme en lettres et commençant par « À… ». Deux cas sont possibles pour ce champ. En effet, si le bénéficiaire est une personne physique, le propriétaire du chèque doit mentionner le nom et prénom de celui-ci précédé de Monsieur ou Madame. Cependant, cette formule n’est pas vraiment obligatoire. Par ailleurs, si le bénéficiaire est une société, l’individu doit bien reporter la dénomination sociale. En général, l’ordre auquel il faut remplir le chèque est mentionné sur la facture y afférente.

Les petits éléments cruciaux à privilégier lors du remplissage d’un chèque

Lors d’une opération de remplissage de chèque, il est primordial d’inscrire le lieu d’émission. Cependant, ce champ se situe en général entre le champ de la somme en chiffres et celui de la signature. Ainsi, il doit être mis sur la ligne commençant par « À… ». Pour cette tâche, le nom de la commune où l’individu se trouve au moment où il rédige le chèque doit y être inscrit. Il en est de même pour la date. En effet, ce champ est aussi localisé entre la somme en chiffres et la signature. Ainsi, elle doit être mise sur la ligne commençant par « Le… ».

L’étape suivante consiste à signer le chèque. Il est à souligner que sans signature, le chèque n’aura aucune valeur. Pour cela, la signature doit être imposée dessus, sur le champ en bas à droite. En effet, une mention « Signature » y est visible. Cependant, il faut veiller à ce qu’elle ne doit pas empiéter sur la bande blanche. L’étape finale est par ailleurs l’étape où le titulaire du chèque remplit la souche ou le talon du chéquier. Pour cela, il doit remplir la date, le bénéficiaire et le montant du chèque.

En outre, il est actuellement possible de voir certains talons qui permettent d’indiquer le nouveau solde du compte. De ce fait, l’individu n’aura aucun mal à faire ses comptes ou bien en cas de contestation, il lui est facile de retrouver la trace du chèque incriminé. Cependant, il est plus que prudent de demander à la banque un chéquier avec volets de correspondance, dans le cas où l’individu fait des règlements fréquents à des sociétés. À cet effet, le chèque comporte un champ de plus qui permet d’indiquer l’objet de règlement. Bien évidemment, cette petite partie est très utile pour le bénéficiaire. Par ailleurs, si ce champ manque au chèque, l’individu peut tout simplement l’inscrire au dos du chèque.

Auteur de l’article : admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *